Aller au contenu principal
Blog
21 Vendredi 2020 |
FR

Plus de leadership féminin ? Plus de codirection !  

 

Les livres sur le leadership, les clubs d'affaires et les conférences pour les femmes haut placées poussent comme des champignons. Y a-t-il vraiment une différence entre le leadership féminin et masculin ? C'est la question qu'a posée Ianka Fleerackers dans son podcast Brave New Human à notre fondatrice, Nele Van Damme. Et pourquoi un système de codirection homme-femme, comme chez Upgrade Estate, fonctionnerait-il mieux ? Nele explique pourquoi elle croit que la meilleure solution pour piloter une entreprise est une équipe mixte.

 

Équilibre

« L'importance croissante du leadership féminin ces dernières années est remarquable », déclare Nele. « Je trouve bien que des femmes soient nommées à de hauts postes, mais je ne suis pas fan des associations de femmes dans le monde des affaires. Se concentrer sur des clubs d'entrepreneuses, c'est au final faire exactement la même chose que les entrepreneurs masculins : diviser les hommes et les femmes. Je suis plutôt d'avis qu'il faut justement les associer pour créer les meilleures dynamiques. Je crois dur comme fer que la meilleure solution pour piloter une entreprise est une équipe mixte. Probablement parce que notre équipe de direction est équilibrée et qu'elle donne de bons résultats ».

 

« Selon moi, le style de leadership tient plus à la personne qu'au sexe. » - Nele Van Damme

 

 Le leadership, c'est une question de... caractère

D'après Nele, ce ne sont pas les attributs masculins ou féminins qui déterminent le type de leader que l'on fait. « Selon moi, le style de leadership tient plus à la personne, à qui l'on est, qu'au sexe. » J'aime bien observer les gens. Quels sont les talents de chacun, et comment faire pour exploiter au mieux ces talents ? » 

 

« Je suis plutôt partisane de favoriser l'épanouissement des gens : je vise le développement personnel de nos employés. Nous avons donc mis sur pied un programme interne de leadership auquel participe chaque année une dizaine d'employés qui n'occupent pas de fonctions de direction. La plupart finissent par diriger une équipe, parfois composée de tout un groupe de collègues, mais parfois aussi d'une seule personne. »

 

« Choisissez-moi pour ce que je suis, pas parce que je suis une femme. » - Nele Van Damme

 

Envisagez une co-direction

« Est-ce qu'il devrait y avoir plus de femmes entrepreneuses ou directrices ? Je n'en ai aucune idée », dit Nele. « Je déteste qu'on me demande d'intégrer un conseil d'administration parce qu'il n'y a pas assez de femmes qui y siègent. Choisissez-moi simplement pour ce que je suis, pas parce que je suis une femme. » 

 

« Je suis cependant convaincue que certaines entreprises dirigées par un homme suivraient une tout autre dynamique si elles instauraient un co-leadership avec une femme. Mais ça ne me tient pas éveillée la nuit pour autant ; je suis déjà contente que l'on parle de l'entrepreneuriat féminin. »
 Écoutez l'entretien complet entre les deux grandes femmes que sont Nele et Ianka dans le podcast : Op stap met Brave New Human Nele Van Damme - Upgrade Estate