Aller au contenu principal

Le nouveau « business as usual » est axé sur la valeur : 3 exemples concrets

Le nouveau « business as usual » est axé sur la valeur : 3 exemples concrets

 

Upgrade Estate a depuis longtemps l’ambition de faire des bénéfices de manière durable, un point sur lequel l’entreprise réussit haut la main. Dans l’épisode n°3 du podcast Vlerick Change Makers, la co-CEO Nele Van Damme présente trois initiatives qui prouvent qu’une organisation axée sur la valeur est plus prospère qu’une entreprise axée sur ses finances, et elle explique l’idée qui les sous-tend.   


Nos initiatives fondées sur la valeur en 2020
 

« Upgrade Estate est une entreprise axée sur la valeur, qui construit et gère des logements durables et innovants pour étudiants et jeunes travailleurs », explique Nele. « Quand nous avons vu, au début de la crise du coronavirus, que nous étions capables de surmonter nos 5 plus grands défis,  nous nous sommes concentrés sur notre mission d’entreprise : créer de l'impact sociétal. En un rien de temps, nous avons lancé trois initiatives fondées sur la valeur, qui allaient faire la différence pour nos parties prenantes. »

 

    #1 Consommation d’énergie gratuite

 

« Pendant le confinement, 60 % de nos étudiants sont rentrés chez eux  et nous avons très vite été submergés de questions sur les frais de location. Ce sujet a même été traité dans les journaux. Nous avons donc offert six semaines de consommation d’énergie gratuite à l’ensemble de nos 3.000 locataires afin que ces derniers et leurs parents puissent avoir l’esprit tranquille. »

 

    #2 Upgrade Solidarity

 

« Nous voulions en faire plus pour les étudiants qui n'avaient plus les moyens de payer leur loyer et nous avons donc créé un fonds baptisé Upgrade Solidarity. L’argent récolté auprès de nos investisseurs nous a permis de rembourser jusqu’à 90 % des frais de location, par exemple aux étudiants qui travaillent ou à ceux dont les parents se sont tous les deux retrouvés au chômage technique. Ce fut certes une période intense et bouleversante, pleine de problèmes et de défis, mais le fait de pouvoir faire la différence nous donne énormément d’énergie et de satisfaction. »

 

     #3 Upoffiz

 

« Le business as usual appartient définitivement au passé. L’année prochaine, nous lancerons donc une troisième marque : Upoffiz. Il ne s’agira pas d’un énième espace de coworking ou d’un incubateur de plus, mais bien d’un lieu d’accueil pour entreprises en croissance, où interactions et connexion occuperont une place centrale. Notre groupe cible sera constitué d’entreprises avec une identité forte et une trajectoire de croissance claire, qui se concentrent sur le bien-être de leurs collaborateurs. Nous prévoyons bien entendu aussi des studios pour webinaires, des espaces de réunion en plein air, des logiciels de streaming et des appels vidéo dans chaque salle de réunion... Mais ce n’est pas tout. Nous voyons de nombreuses possibilités. À suivre donc ! »

 

Un objectif clair en guise de motivation

 

« Je suis convaincue que l’économie actuelle, axée sur les finances, évolue vers une économie axée sur la valeur et que nous sommes proches du point de basculement. Les entreprises qui veulent réussir à long terme ne pourront le faire qu'à condition d'avoir une contribution sociale claire. Le nouveau livre de Steven Van Belleghem, « The offer you can’t refuse » (Une offre qui ne se refuse pas), explique que les nouvelles attentes des clients sont influencées par trois éléments : la facilité d'utilisation, un partenaire de vie et le fait de sauver le monde. Les entreprises qui ne seront pas capables de répondre à ces besoins ne survivront pas selon moi. »

 

L’heure est à l’entrepreneuriat social

 

« Dans le cadre de la guerre des talents, nous constatons que les collaborateurs aiment s’identifier à l’entreprise pour laquelle ils travaillent. Si cette tendance se poursuit, ce que j’espère, l’entrepreneuriat social ne fera que gagner en popularité. Je suis donc persuadée que les entreprises doivent prendre les devants dans ce domaine et partager leurs bonnes pratiques. Si vous ne croyez pas que le monde peut changer grâce à un modèle économique durable et rentable, alors vous avez tort. Je suis très fière qu’Upgrade Estate réalise des bénéfices de manière responsable et je propose que nous investissions du temps et de l’argent uniquement dans des entreprises qui ont pour but de changer le monde. »

 

Découvrez comment Nele envisage la guerre des talents dans Les conseils de Nele aux jeunes entrepreneurs ou écoutez l’épisode complet du podcast Vlerick Change Makers Podcast - #3 Nele Van Damme.