Aller au contenu principal
Blog
18 Lundi 2021 |
FR

5 dilemmes : les réponses de Nele Van Damme

 

Stabilité ou changement permanent, tel est un des cinq dilemmes exposés à Nele Van Damme, co-CEO d’Upgrade Estate, dans la série de podcasts Vlerick Change Makers. Envie de savoir ce qu’a répondu cette entrepreneuse passionnée ? Découvrez ses choix ci-après.

 

#1 Étudiants ou jeunes travailleurs ?

 

« Nous essayons de faire la différence pour les deux », explique Nele. « Avec Upkot, nous posons les bases d’une vie étudiante inoubliable au sein de notre communauté.  L’ambiance et les installations sont uniques et très dynamiques. La formule Upliving vise le même esprit en donnant un coup de pouce aux jeunes travailleurs dans leur vie professionnelle. »

 

#2 Stabilité ou changement permanent ?

 

« Changement ! Certains disent qu’Upgrade Estate change les règles du jeu. Mais pour repousser les limites, il faut se positionner en pionnier. Pour moi, le changement et l’innovation sont le secret pour garder une longueur d’avance sur la concurrence. »

 

#3 Graspop ou Tomorrowland ?

 

« J’aime la culture belge authentique des festivals, mais honnêtement, le heavy metal n’est pas trop mon truc.  Quel que soit le genre de musique, les festivals sont - à mon avis - d’un autre niveau. Tomorrowland est extrêmement innovant et m’inspire dans de nombreux domaines, y compris l’orientation client ! Ce dont ils sont capables est tout simplement fantastique. »

 

#4 Esprit créatif ou analytique ?

 

« Je suis une veinarde car j’ai la chance de posséder ces deux caractéristiques. D’après mon expérience, elles sont complémentaires. Je ne peux donc pas choisir. »

 

#5 École de commerce ou université de la vie ?

 

« Université de la vie, sans aucun doute ! »

 

Envie de connaître les cinq principaux défis que Nele a rencontrés au cours de l’année écoulée ? Lisez également les 5 défis relevés par Upgrade Estate en 2020. Ou apprenez à mieux connaître Nele dans Le parcours entrepreneurial de Nele Van Damme :« J’ai le sentiment que le meilleur reste à venir »